Weekend du 05-10: Louvigné & Piré/Boistrudan

louvigne

  • Stade Louvigné de Bais B – ES Visseiche A:  4-3

résumé « grosse palette » by JC, enrubanné par Rom:

Déplacement en terrain connu ce dimanche pour les seniors A, qui retrouvaient leurs collègues promus de D3 l’an passé, Louvigné de Bais B. Rien de spécial à signaler dans cet avant-match, mis à part le retard habituel de Captain Neveu qui propose d’ailleurs à son insu la création d’une « cagnotte retardataires » qui sera à étudier… On notera également l’haleine de Rom D pendant l’échauffement qui trahit clairement une consommation d’alcool sans modération la veille!

La compo: Gaël – Tonio, Max, Kiki, Ronan – Jo, Rom D, Akim – Garret, Kinou, JC (rmp: Kadir, Yo R, Jean-Phi)

Fidèle à sa philosophie de jeu, les locaux font bien circuler la gonfle dans les premiers instants du match, obligeant les visseichais à opérer en contre: la première banderille est lancée par Kinou, qui servi par Jo, enchaîne les crochets et ouvre son pied droit. C’est hors-cadre. Mr Garret lancé en profondeur (pléonasme) ne parvient pas à ajuster son centre pour JC qui campait au point de péno. Ces actions donnent confiance aux blancs, qui reprennent le dessus en gagnant les duels et la possession. Sur un long coup franc joué rapidement, Rom D transmet à JC qui glisse le ballon d’une volée « volée » dans le petit filet d’un gardien pris de court (1-0). On croit au break 5 minutes plus tard, sur un jeu en triangle, Ronan « le barbare » (qui enchaîne les montées) trouve JC qui décale Kinou, dont le centre vintage est déposé sur la joue d’Akim esseulé au second poteau… sans réussite. C’est déjà l’heure de la réaction louvignéenne. Les oranges égalisent par leur remuant #6, qui reprend un corner d’un coup de casque à bout portant (1-1). La fin de la première mi-temps met en valeur la défense de l‘ESVA qui plie mais ne rompt pas face aux assauts des locaux. Même le milieu de terrain puise dans ses réserves pour tenir leur marquage…

Le discours de Coach Yannick « Derzak » à la mi-temps est simple, garder la solidité derrière, éviter au maximum le déchet technique, être efficace devant le but. Un contrat est mis sur la tête du #6 de Louvigné, qui ramasse tous les ballons sur coups de pied arrêtés. Wanted.

L’entame de seconde période est plutôt visseichaise, avec un duo Jo/Rom D en mode distributeur. Et ça paye: Akim accélère et glisse le ballon dans le soupirail, Visseiche passe devant (2-1). Piqué au vif, le Stade Louvignéen reprend le contrôle des opérations, et s’offre l’égalisation sur un coup franc direct du latéral gauche, Gaël est lobé (2-2). Et c’est le diable de #6 qui enfonce le clou quelques instants plus tard, à nouveau sur corner, à nouveau de la tête… (2-3). Les accélérations des joueurs de côté locaux, notamment le #7 transfuge de Vergeal inquiètent le banc blanc mais les 2 faucheuses Kiki et Max Neveu veillent au grain pour retarder l’échéance. C’est l’heure du coaching pour Mr Morel Senior, qui lance Kadir dans le bain, ainsi que Yo en sentinelle. Garret retrouve lui son poste « favori » d’arrière droit… Le ballon circule mieux, et ça se voit: JC conclut d’une balle piquée un très beau mouvement collectif (3-3). Le match à nouveau relancé devient rapidement électrique, les fautes dangereuses s’accumulant des 2 côtés. L’arbitre sévit et sort 3 biscottes, dont une servie à Tonio, qui avait annihilé une action d’un coup d’épaule vicieux. Arrive le tournant du match: sur un contact entre Jo et le #6 adverse a la régulière, ce dernier reste au sol et le jeu est stoppé. Mais au lieu d’ordonner un entre-deux d’usage, l’arbitre décide d’accorder un coup franc aux joueurs oranges. Coup du sort, c’est sur un 4e coup de pied arrêté que Visseiche A se retrouve à nouveau mené, un but signé… de la tête par l’inévitable #6 (3-4)! Sous les contestations houleuses des visiteurs emmenées par un Yannick hors de lui, Kiki est sorti 10 minutes pour avoir un peu trop invectivé le corps arbitral… Floués, les visseichais partent à l’abordage sur la fin de match. Mais ni Kinou, ni Kadir, ni les chevauchées de Max Neveu n’obtiennent le précieux sésame.

L’issue de la rencontre renvoie les blancs dépités revenir bredouille après une belle prestation, sachant au combien les points sont précieux dans ce championnat de D2… Certains iront se consoler ensuite dans le bourg de Louvigné à la buvette ESVA délocalisée chez Clem.

Les joueurs sont vivement attendus aux entraînements, il va falloir redoubler d’efforts pour parfaire les automatismes et renouer enfin avec la victoire!

Pire

  • ES Piré/Boistrudan B – ES Visseiche B:  3-2

Reprise du championnat pour l‘ESVA B cette semaine, avec tout de suite un très gros morceau au menu: Piré/Boistrudan B, 3e de la poule l’an passé. Jerem manque à l’appel, touché à l’entre-jambes depuis dimanche dernier, tandis que Karim, dans un premier temps oublié à Visseiche, prend place sur le banc pour son retard!

La compo: Steph – Touz, JL, Gwen, Goulven – Rom H, Clem, Gheorghe – Dany, Yo B, Yannick (rmp: Karim, Ced, Momo)

L’apprentissage de la D4 est pénible dans les premières minutes pour les visseichais, le rythme est trop soutenu pour des blancs vite dans le rouge. A tel point que certains croient déjà à la mi-temps quand l’arbitre accorde une pause fraîcheur à la demi-heure de jeu… Mais les franches occases des fluos piréens n’influent pas sur le tableau d’affichage. Par deux fois le #11 adverse (aka « Yves Montant ») se présente seul face à Steph, mais la baraka présidentielle fait des miracles: la première tentative passe à côté, tandis que sur le deuxième duel le ballon frappe un poteau, puis l’autre, et ressort! Mais alors que la cote pour la victoire visseichaise est au plus bas sur BetWin, l’ESVA B obtient un corner. Karim reprend de la tête au second poteau, l’éclipse solaire aveugle le gardien et le malin Yo « Tigrou » est là pour pousser l’offrande au ras du poteau (1-0)! Solidaires, les blancs, constamment sous pression restent devant à la pause.

A la reprise, les locaux se montrent tout de suite tranchants offensivement, mais toujours sans réussite. Et Visseiche B plus présent au pressing va même doubler la mise, Karim trompant le gardien d’un lob astucieux (2-0)! Vexés de se retrouver ainsi menés par des promus, les fluos trouvent enfin la faille d’un tir croisé (2-1). Ca sent le KO, au sens propre comme au figuré… Les esprits loubards s’échauffent un peu sur les ailes, et le danger est présent sur les deux cages: le #13 piréen voit sa reprise acrobatique passer au dessus, tandis que Yannick est lui trahi par le rebond et son mollet au moment de reprendre un centre en retrait! Et le sort va finalement pencher côté Piré/Boistrudan qui obtient un coup-franc évitable aux 20 mètres. La frappe légèrement déviée par la crête de Touz, est détournée par le président sur sa barre… Seuls les attaquants adverses ont suivi et se chargent de l’égalisation (2-2). Malgré le sérieux coup au moral, les visseichais restent mobilisés pour conserver le match nul, voire même jouer les coups à fond pour renverser la vapeur. Mais patatras, Papy Jean-Louis se décide après 40 ans de « boum devant » à relancer court et propre… sur l’avant-centre de Piré/Boistrudan qui saisit l’aubaine pour donner l’avantage à son équipe… (2-3). Cruel destin pour l’ESVA B qui jette ses dernières forces pour attaquer dans les derniers instants, impuissants. Retour au bercail avec une défaite au final logique mais plus que frustrante au vu du scénario du match!

– Fiches de match –

RH.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s