Weekend du 06-04: Louvigné et St Aubin


louvigne

  • ES Visseiche A – Stade Louvignéen FC B :  1-0

Réception périlleuse ce dimanche, c’est le leader invaincu Louvigné de Bais B qui se présentait en terre visseichaise pour un match à très fort enjeu… Heureusement, l’effectif se recomplète petit à petit en cette fin de saison et l’ESVA aligne son équipe type… Presque… Johan, pourtant le joueur logé le moins loin du lieu de rendez-vous, tarde à sortir du lit… Fidèle à ses principes, le père Yannick sanctionne le fils Jo, qui doit enfiler le #12!

La compo: Mama – Garret, Max, Ronan, Yo – Rom D, Franpit, Flo – Kinou, Akim, JC (rmp: Jo, Benji, Kiki)

Et pour une fois, les visseichais commencent fort d’entrée. Le rythme et l’intensité du match sont élevés, sans pour autant tomber dans un festival de brins, les spectateurs assistent à un vrai bon match!
Mais une première sueur froide rapidement coule le long de la nuque du président et des supporters, quand une frappe d’un attaquant orange, contrée, scotche Mama devant sa ligne… Le ballon retombe sur la barre transversale… Visseiche de son côté se montre très incisif, notamment par Flo qui enchaîne les centres depuis le flanc gauche. Kinou pour sa part n’est clairement pas dans son assiette, et après un face à face loupé, demande le changement! Quelque chose ne tourne pas rond dans ses boyaux… Son habituelle citation (« Vous verrez quand vous aurez 37 ans les gars… ») s’applique cette fois au fait de tenir un lendemain de cuite… JC lui est en phase de réglage de son jeu de tête, avec 2 tentatives qui passent de peu à l’extérieur des montants. La plus belle opportunité est pour Benji très remuant dans la surface, qui à l’énergie parvient à frapper ds la surface au premier poteau mais le gardien bouche bien son angle et repousse le ballon en corner.

La pause est donnée sur un score nul et vierge, les dieux du football hésitent encore à choisir leur camp…

En seconde période, le JC à tête chercheuse continue de faire exploser son podomètre, accumulant les kilomètres de sprint, vers l’avant, à gauche, à droite sur le front de l’attaque… Et ça y est, le sort a tranché… Rom D décoche un centre… tir… la balle lobe le gardien louvignéen et finit sa course au fond des filets (1-0). Il n’en fallait pas plus pour assommer des visiteurs, qui face à la grinta visseichaise déjouent complètement, et abusent du jeu long… le monde à l’envers! Seule véritable grosse alerte pour l’ESVA: sur un corner adverse, les louvignéens pensent égaliser mais l’arbitre signale une charge sur le portier visseichais. Le sacrifié Kiki, resté sur le banc, se console un peu en voyant Garret repousser une frappe adverse de la panse. Une belle dédicace du gars d’Bais à son coéquipier, qui assurément montre le bel esprit d’équipe qui règne dans les rangs blancs! Max Neveu se décide lui enfin à participer à l’Assassin’s League, en percutant le milieu adverse genou en avant sur un beau triple saut façon Teddy Tamgho. Franpit un peu jaloux récolte aussi son jaune quand il décide de redonner un peu de suspense à la rencontre à l’aide d’un crochetage à l’entrée de la surface à deux minutes du terme… Heureusement le coup-franc louvignéen ne trouve pas preneur!

L’ESVA inflige à Louvigné B sa première défaite de la saison et se prend à rêver de titre! Double prime tournée payée par le staff et 4 très gros points ajoutés au total ce dimanche à faire fructifier à Chelun le 13 Avril!

 

staubinlandes_logo

  •  ES Visseiche B – ES St Aubin des Landes B :  2-0

Après la déconvenue de dimanche dernier, n’ayant ramené que le match nul de Gênnes, l’équipe B tremblait un peu avec la réception du leader St Aubin des Landes B, seule équipe à les avoir battu en championnat jusque là. En l’absence de gardien de métier, c’est le président Steph’ (non pas l’hirondelle, mais « le dindon », au vu de ses capacités d’envol) qui garde le but visseichais.

La compo: Steph – Touz’, JL, Gwendal, Gildas – Rom H, Clem, Gheorghe – Dany, Rom C, Glen (rmp: Manu, Yoann B, Cédric)

Ça sent le KO au stade municipal en début de match, les 2 équipes se montrent tendues, sans que l’une d’elles ne parvienne à contrôler le jeu… Rom H servi dans l’axe s’embarque seul dans la défense, élimine, mais se fait crocheter à l’entrée de la surface. Le coup-franc ne donne rien. En face le #10 a du champ, il en profite pour expédier une frappe légèrement dévissée en lucarn…. non! Ca tape l’intérieur du poteau et passe devant la statue Steph’, bien content de voir le ballon s’en aller hors de ses filets! Gwendal lui se charge de réveiller les morts à coup de « MONTEEEEEEZ » mesurés à plus de 100 décibels. Un riverain exprime depuis sa fenêtre son mécontentement face au tapage, mais le président depuis ses cages, lui intime « courtoisement » de retourner vaquer à ses occupations, ou quelque chose dans ce genre là… Le match se déroule dans une relativement bonne ambiance et Touz enjoué se fend la gueule, littéralement, quand il dégage de la tête… l’arrière du crâne de son adversaire plutôt que le ballon… Fin du match pour le latéral visseichais, qui s’en ira se faire poser quelques points de suture dans l’après-midi!

Arrive l’événement de cette première période, dont l’aura dramatique fait encore frissonner d’émotion les travées du stade municipal… le légendaire Jean-Louis, touché à l’arrière de la cuisse, doit quitter le terrain, sur blessure! Du jamais vu! C’est enfin l’heure de gloire pour Clem, qui se prépare physiquement depuis si longtemps, centimètre par centimètre (de circonférence) pour reprendre le flambeau… Le voilà propulsé successeur du célèbre vétéran dans l’axe de la défense! Certaines sources parlent d’un raccrochage de crampons, mais l’intéressé a coupé court à nos interrogations d’un « CHARLOT! » évocateur.

Ce coup du sort n’abat pas les blancs, qui vont parvenir à ouvrir la marque sur coup de pied arrêté. Le bon corner tiré par Clem trouve Rom C, qui pique bien sa tête le long du second poteau (1-0). Visseiche B et St Aubin se montrent ensuite trop imprécis pour changer le score avant la mi-temps.

A la mi-temps, le gardien Steph’ prévient, il faut éviter de laisser les adversaires frapper, il n’a pas prévu d’aller sortir les ballons de sa lucarne… La seconde période, plutôt à l’avantage des aubinois, commence à être plus difficile pour l’ESVA B. Le banc effacé par les blessures, les joueurs carbonisés doivent rester sur le terrain! Même Gildas est contraint de tenir 75 minutes sur le pré, avant que l’attaquant adverse, lassé de voir sa tête, lui envoie volontairement sa touche en pleine poire à bout portant! Le pauvre Gildas, fumasse, obtient enfin son bon de sortie au profit de Cédric… Le milieu prend un peu l’eau et le match oscille entre frappes lointaines des oranges, et jeu en profondeur côté blanc. Manu, depuis la demi-heure de jeu, avait effectué une entrée remarquée, avec un bon jeu en pivot, des grandes courses vers l’avant, parfois en oubliant le ballon… Pas de doute il est de retour! Mais là, il n’y a plus de carburant, et le #6 adverse ramasse trop facilement les dégagements visseichais pour relancer. Encore une fois, les locaux vont donc se montrer réaliste sur corner Glen reprend de volée le coup de pied de coin tiré par Rom H, le ballon est effleuré par le poitrail de Dany, mais sportivement laisse son unité augmenter le compteur du buteur de Visseiche B (2-0). Les visiteurs tentent de réagir, mais les blancs tiennent bon, et se montrent solides en défense. Gwendal, déjà auteur de quelques « chatouilles » sur le #9 Flo en début de match, parachève son oeuvre d’un vilain tacle aux abords de la surface, la tentative qui suit n’est heureusement pas cadrée.

Les trois coups de sifflet retentissent et Visseiche B peut exulter! Résultat à confirmer impérativement sur le petit champ de Chelun dès la semaine prochaine…

chateaugiron

  • ES Visseiche Vétérans – US Châteaugiron B :  3-0

La belle série continue pour les vétérans, qui signent une belle victoire pour cette 3e rencontre d’affilée à domicile. Leurs victimes du soir Châteaugiron B sont reparties avec une défaite 3-0 dans la musette. En guise d’illustration, on peut narrer le second but: suite à une belle récupération aux forceps de Seb Leblond, celui-ci décale Jean-Phi, dont le bon centre en retrait trouve Jérome qui ajuste un lob astucieux des 16m. Côté buteurs, Jérome signe donc un doublé, le 3e but étant au crédit d’Oliv Trov’. Même Amand a encore failli marquer…

– Fiches de match –

RH.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s