Weekend du 01-12: Vergeal & Coësmes

Vergeal_ESVA_011213

  • ESY Vergeal – ES Visseiche A :  0-2

par Yo, qui est « au dessus »:

Match très important pour Visseiche ce dimanche dans l’optique de la montée en D2, objectif avoué du début de saison. L’équipe fanion se déplace à Vergeal leader du groupe à égalité avec…Visseiche. Pour ce match, l’équipe enregistre les retours de Kinou et de Garret dont le match revêt une importance particulière puisque le coach adverse n’est ni plus ni moins que son paternel.Pour ce qui est de notre coach, Yannick n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il avait préparé pas moins de 3 équipes potentielles sur ses petits post-it, preuve de son hésitation à l’heure d’accoucher les noms sur la feuille de match. La composition finalement retenue réserve quelques surprises avec la titularisation de Garret dès le coup d’envoi et le renvoi de Ronan sur le banc.

La compo: Mama – Tonio, Max, Kiki, Yo – Rom D, Jo, Alex G, Flo – Kinou, JC (rmp: Ronan, Rom C, Ben S)

Le début de match est équilibré entre les deux équipes et la bataille fait rage au milieu de terrain pour obtenir le contrôle du ballon. Vergeal se contente de buter sur la défense des blancs tandis que Visseiche joue en contre-attaque. Sur corner, JC envoie un beau coup de boule sauvé de justesse par un défenseur adverse sur sa ligne. Les visseichais sont solides mais concèdent trop de coup-francs aux abords de leur surface. Mais Vergeal ne dispose pas des mêmes artificiers que Visseiche pour les tirer… Malheureusement, après 20 minutes de jeu, Kiki se blesse à la cuisse et demande le changement. Ronan rentre donc sur le terrain poste pour poste. Ce changement ne désorganise pas l’ESVA, bien au contraire: après une récupération de la défense, JC se retrouve en possession du ballon et lance parfaitement Alex Garret en profondeur, qui soutane le gardien d’un plat du pied pas très académique, et crucifie l’équipe de son père (1-0). Les locaux réagissent timidement en essayant d’accélérer le jeu mais se montrent brouillons dans le dernier geste. Marius n’a pas grand-chose à faire mais trouve le moyen de se battre avec des ronces en allant chercher le ballon… Nouveau coup dur pour Visseiche avec la blessure de Tonio suite à une mauvaise réception. On craint les croisés… Rom C le remplace. Visseiche se montre toujours dangereux grâce à quelques combinaisons entre Yo et Flo ou Kinou et JC. Mais la réussite n’est pas au rendez-vous à l’image de JC qui contrôle de la poitrine un centre de Kinou, mais sa frappe lobée frôle la transversale. Ce n’est que partie remise, quelques minutes plus tard Kinou offre le break à Visseiche. En récupérant un ballon dans la surface, il crochète son vis-à-vis et envoie une frappe en pleine lucarne…du pied droit (2-0)! Terrible coup de massue pour Vergeal qui rentre aux vestiaires la tête dans les crampons.

Durant la pause, Coach Yannick met en garde ses joueurs contre la réaction des locaux. La 2ème période ne fait pas mentir le coach où dès les 1ères minutes, Vergeal obtient un nombre incalculable de corners qui donnent des sueurs froides aux joueurs visseichais. Mais le collectif tient bon et se permet même d’être incisif sur contre-attaque grâce à l’activité incessante du revenant Kinou. Le temps passe et les hommes de Mr Garret senior se font de plus en plus pressants, mais la défense des blancs reste héroïque avec en tête de gondole Ronan qui se sublime dans son nouveau rôle de stoppeur. Tonio re-rentre sur le terrain mais malheureusement pour lui son genou ne tient qu’une poignée de minutes… La fin de match est stressante pour tout le banc visseichais. Max donne de la voix pour placer tout le monde (en particulier un certain Rom C). Yannick fait de nombreux changements autant pour casser le jeu que pour faire souffler son équipe. Jo et Flo commencent à ressentir les effets d’une soirée trop arrosée (pour changer) la veille avec l’arrivée de crampes. C’est alors qu’arrive le Mama show. Oubliée l’hirondelle, place au jaguar (la couleur de ses nouveaux gants). En quelques minutes, il dégoute les attaquants adverses en réalisant plusieurs parades de grande classe tel un félin sur sa ligne. Visseiche se procure également quelques occasions par le biais de Kinou, qui a retrouvé ses jambes d’il y a 15 ans, de Jo sur coup-franc et JC qui négocie mal une contre-attaque en n’arrivant pas à transmettre à Yo seul après une course de 60 mètres. Le score en reste là et après le coup de sifflet final, l’ESVA laisse exploser sa joie après cette victoire précieuse et acquise de façon héroïque.

Une victoire au courage qui permet à Visseiche de prendre seul la tête du groupe. S’en suit alors une énorme pitchouli qui a sans doute lézardé les murs du vestiaire.

PS : une pensée pour Alex G qui a été depuis banni de chez lui par son père. Dur dur alors que la période des fêtes de Noël arrive… et une plus sérieuse pour Tonio qui à l’heure où on parle s’est fait diagnostiquer la rupture des ligaments croisés du genou gauche, 2 ans après le droit… Courage!

COESMES

  • AS Coësmes B – ES Visseiche B :  0-2

par Coach Pissou:

Après une victoire difficile contre Chelun la semaine passée, tant par la blessure de Makro que par la difficulté à gagner, Visseiche B se rendait sur le terrain de Coësmes en espérant un arbitrage plus impartial que lors des dernières sorties. Avec le retour de quelques blessés en équipe première, la compo alignée était presque complète pour la B:

La compo: Seb Ch – Touz, Gwendal, JL, Gildas – Clem, Alex M, Gheorghe – Fab, Jean-Phi, Dany (rmp: Adrien, Yoann B, Malgach)

Les consignes du coach étaient avant tout de se faire plaisir et surtout ne pas débuter le match comme les précédents en laissant l’adversaire jouer et se mettre en danger. A ce moment là, Coach Manu ne s’attendait pas au spectacle/supplice qui allait se produire… Un début de match digne des plus grands avec pas loin de 20 touches en 10 minutes, autant dire que les quelques spectateurs présents étaient vraiment heureux d’avoir fait le déplacement en ce dimanche un peu frais. La suite n’est que peu meilleure, Visseiche B essaye de poser le jeu tant bien que mal sur une pelouse grasse et difficile à pratiquer, qui oblige les visiteurs à jouer long. Sur un des rares mouvements collectifs, l’ESVA B joue à l’abord de la surface: Clem remise pour Alex M en soutien, qui d’une frappe limpide bat le gardien sur sa droite qui n’a fait que regarder le ballon rentrer dans ses buts (1-0). Le reste de la 1ère mi-temps continue comme à son commencement, avec des mines envoyées en touche par les adversaires du jour, qui n’arrivent pas à aligner plusieurs passes sans faire des pépites dignes de D5. Juste avant la pause, Fab est replacé à son poste de latéral droit, faute de réussir au milieu… et surtout pour remplacer un Touz des grand jours qui nous offre trois belles touches « peau de pêche ». Ce dernier est du coup remplacé par Yoann B. Fab nous fait admirer son jeu de tête sur un centre, ça part en chandelle à trois mètres de la ligne de but, mais le portier de Coësmes décide de ne pas sortir et Dany en profite pour mettre le but du 2-0. La mi-temps est sifflée au bon moment tant le jeu proposé par les deux équipes est médiocre à souhait!

Le recadrage aux vestiaires est logique: il faut poser le ballon et tenter de profiter de la relative faiblesse de l’équipe adverse. Deux changements sont opérés par le coach avec l’entrée d’Adrien et Malgach en lieu et place de Jean-Phi et Daniel. Mais la seconde période reprend sur les bases de la première malheureusement, touches et tringles se concurrencent et la victoire revient aux tringles! Et là, coup de théâtre, Visseiche B se met à jouer et se procure des occasions que bien sur Malgach ne convertit pas malgré un face à face avec le gardien qui repousse son tir cadré. Il nous avouera lors de sa sortie qu’il « aurait du faire une balle piquée du fait que le gardien était avancé mais qu’il n’avait pas ce geste dans sa panoplie ». Sur un énième centre, Malgach est encore à la réception mais lors de sa reprise du droit, c’est bien sa cuisse gauche qui expédie le ballon en 6 mètres. Gildas qui pouvait bien faire ses 90 minutes pour une fois, préfère sortir sans être essoufflé pour faire jouer le banc, vu le pied qu’il prend tant le match est difficile à regarder et pire à jouer. Pour les 5 dernières minutes, Coach Pasquier fait un appel d’offre à ses trois remplaçants: qui veut jouer à la pointe de l’attaque? Deux répondent par l’affirmative, les dénommés Gildas et Fabien. Pour se départager, rien de mieux qu’un « shifumi » en deux manches gagnantes. Gildas en sort grand vainqueur et s’en va défier la défense de Coësmes. Comme à St Aubin, le néo-renard des surfaces obtient une occasion franche, mais tergiverse face au gardien et rentre bredouille. L’homme en noir décide enfin d’arrêter ce massacre de football…

Ce qu’on retiendra ce dimanche, c’est bien sûr uniquement la victoire, qui ramène Visseiche B à 2 points des premiers de la poule.

brie

  • ES Visseiche Vétérans – Brie ES :  3-2

Les vétérans de leur côté se relancent à domicile face à Brie, en renouant avec la victoire. Un succès trois buts à deux qui les replacent en seconde position au classement, en attendant les matchs en retard de plusieurs concurrents. Prochaine rencontre, à nouveau au stade municipal, avec l’accueil du Tertre Gris, toujours invaincu cette saison.

– Fiches de match –

RH.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s