Weekend du 05-05: Moutiers

Ca sentait le souffre ce dimanche au stade municipal de Visseiche, avec la rencontre décisive face au concurrent direct à la montée, Moutiers. Devant une affluence record, les blancs et noirs ont tout tenté et livré un gros match…

moutiers

  • ES Visseiche – ASI Moutiers :  3-3

résumé par Manu, stagiaire chez BibineSport:

Le match a commencé dès vendredi soir à l’entrainement avec une séance sérieuse (si si!) et un speech de préparation pour l’objectif montée. Pour l’occasion, tous les joueurs visseichais convoqués sont donc arrivés clean le fameux dimanche! Une première cette saison… Tous? Et non! L’habituel buteur du club a lui choisi cette date pour se coucher aux aurores…

Arrivée 14h15 donc, au terrain, avec la présence remarquée des reporters de Bibine Sport, je nomme Rom H. et Alex Touz. Dispositif exceptionnel déployé pour ce match décisif: Manu au résumé, Paganeltouz pour le fil Twitter live et les interviews, Rom derrière l’objectif… ça promet. La foule s’amasse le long des mains courantes, pour profiter du spectacle et du soleil.

Dans les vestiaires, Coach Carter donne ses consignes et le leitmotiv: « Surtout pas de regrets! »…

Le coup d’envoi est donné par Visseiche qui met peu de temps à se mettre en action: Jo lance JC en profondeur, qui prend de vitesse le #5 adverse et s’en va battre le gardien d’un tir croisé!(1-0). 2 minutes de jeu et le spectacle est déjà au rendez-vous. Moutiers a à peine le temps de s’en remettre que Yo seul sur son coté ne se fait pas prier et envoie un tir du gauche que le portier détourne au pied du poteau droit. Le match monte en intensité et le public donne de la voix, en particulier l’ultra bovin Gildas, qui a apporté un plot géant en guise de porte-voix pour l’occasion! Corner pour Moutiers bien tiré, le jeu de flipper donne des sueurs froides côté ESVA mais la défense parvient finalement à se dégager. Les blancs retournent dans le camp bleu avec un Fab Meneux monté aux avant-postes, le latéral se bat bien, remise pour Akim qui force sa frappe (Jean-Louis en bon rugbyman accepte la pénalité transformée!). Sur un centre, JC est proche du doublé profitant de la sortie hasardeuse du gardien, mais la balle passe jusque à coté. Cette action est suivie d’un contre de Moutiers qui joue rapidement vers le #11: l’enchaînement contrôle poitrine – frappe instantanée est parfait mais notre hirondelle fétiche Mama sort la parade du match pour éviter l’égalisation. On croit le break fait quand JC après une passe de Greg propulse le ballon au fond, mais Dédé le vendu avait levé le drapeau, hors-jeu. Incompréhension dans le public… y’a-t-il un arbitre maison à Visseiche? L’ESVA continue d’imprimer un gros rythme et Rom D. voit sa tentative passer au dessus. Malheureusement, le remuant #11 de Moutiers plombe l’ambiance à la 40e,  croisant bien sa balle qui laisse Mama immobile(1-1). Rom D. venge alors son frère et relance son équipe juste avant la pause en expédiant un centre-tir de 35 mètres sous la barre que le gardien visiteur ne peut que repousser dans ses propres filets (2-1).

Le début de seconde période est plus ardu: Moutiers muscle le jeu, les contacts se durcissent, notamment par leur #8 qui n’est pas venu pour se faire des copains. Le jeu est haché et beaucoup de changements sont opérés. L’ESVA se laisse déborder, Max et Ronan se jettent comme des bleus pour laisser partir l’attaquant bleu, ce dernier remet en retrait pour son partenaire et la chance du champion sourit: le ballon contré par un pied visseichais laisse Marius de marbre (2-2). Le scénario s’obscurcit encore quand l’arbitre accorde un pénalty pour une main peu évidente de Ronan… La sanction est transformée de justesse entre les gants de Mama pourtant dans un grand jour…(2-3). Gros coup de massue sur les joueurs de l’ESVA à qui on donne alors peu de chances de revenir dans la partie. Mais le public donne de la voix pour rebooster ses troupes. Visseiche repart dans le camp adverse et pousse, car seule une victoire peut donner espoir de monter. Sur un centre venu de la droite et un petit cafouillage, JC arrive à reprendre le ballon et a égaliser!(3-3). Le miracle semble possible pour 10 dernières minutes de folie. Moutiers souffre physiquement et fait le dos rond sur chacune des attaques pour conserver le précieux résultat nul. Les mains courantes s’embrasent sur les tentatives de Dany, JC et Greg mais soit le gardien s’interpose soit le cadre se dérobe. Arrive la 85e minute où le célèbre « mauvaaaaaaiiiis » #2 de Moutiers joue de sa main pour faire une belle cuillère avec le ballon mais l’arbitre jusque la à peu près correct décide de fermer les yeux. Les travées du stade résonnent au son des huées et autres « VENDU L’ARBITRE! » repris en cœur. On espère alors l’entrée en scène de la mascotte Jean-Phi et son crâne magique. Le coup franc tiré en puissance par Rom D est repoussé par le gardien, 2 joueurs blancs arrivent pour marquer à 2 mètres des cages, mais Jean-Phi tente la reprise du pied au lieu de sa tête habituelle rate l’immanquable. Le vétéran se prend la tête dans les mains, Visseiche ne marquera plus. La tête de Greg au point de pénalty sur un corner est sortie sur la ligne par un défenseur bleu…  L’exclusion du #8 de Moutiers pour fautes répétées ne changera rien et l’arbitre siffle la fin du match.

L’ESVA y a cru et comme le craignait Coach Yannick, peut avoir un paquet de regrets. La chance du champion était bel et bien du coté de Moutiers, à qui nous souhaitons une bonne saison en D2 pour l’année prochaine.

Vidéos et Photos à venir demain mercredi!

– Fiches de match –

RH.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s