Weekend du 14-04: Piré & Bais

Dimanche caniculaire à Visseiche, les épidermes ont souffert et quelques joueurs sont repartis chez eux bien rougeots… mais satisfaits, avec les victoires des 2 équipes seniors A et B, qui accueillaient respectivement Piré, et Bais B.

Pire

  • ES Visseiche – ES Piré s/Seiche :  2-1

par Jo, le Marcel Proust du résumé :

En raison des blessures de Kinou, Akim, Manu et Abou Benji, Coach Yannick change ses plans et son schéma de jeu, optant pour un 4-2-3-1 inédit (pompé sur la B…):

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Le début de match est intense, chaque équipe cherchant à prendre le jeu à son compte. Les duels sont rugueux et les joutes verbales fusent, à l’image du #9 adverse, plus impliqué sur sa coupe de cheveux aérodynamique que dans le jeu de son équipe. L’arbitre tente de calmer les esprits avec une petite biscotte pour le #11 de Piré. Porté disparu depuis 6 mois, le soleil met l’organisme des joueurs à rude épreuve. La délivrance arrive sur une initiative de Ronan  « Taiwo » dont le centre-tir aux intentions plus que douteuses (travaillé à l’entrainement mentira-t-il au micro de Paganelli) ne peut qu’être repoussé par le gardien sur JC bien placé en renard des surfaces, qui n’en demandait pas tant et pousse la balle au fond des filets (1-0). L’ESVA veut faire le break et accélère le jeu. Max joue rapidement un coup franc avec Jo qui s’offre un boulevard dans l’axe mais sa frappe trop molle échoue dans les gants du gardien. L’arbitre siffle la mi-temps sur ce léger avantage pour les blancs et noirs.

A la reprise les deux équipes haussent le niveau de jeu. Pour épauler JC, seul en attaque, Coach Yannick fait entrer le sosie capillaire de Jeremy Menez: Seb. Sur une touche, ce dernier remet à Rom D. qui délivre un caviar béluga prestige à JC dont la tête décroisée ne laisse aucune chance au portier adverse (2-0)Visseiche respire et cherche à gérer son avance. Les blancs font tourner le ballon mais sur une passe anodine de Max, le pauvre Marius, l’hirondelle locale, au chômage technique toute la rencontre, est trompé par un rebond capricieux (sponsorisé par les cantonniers de Visseiche) au moment de son contrôle et à cause d’un réflexe de pupille touche le ballon de la main. L’arbitre ne tergiverse pas et accorde un coup-franc indirect dans la surface aux visiteurs. La frappe de l’attaquant de Piré est détournée du poignet-coude-épaule par un de ses coéquipiers mais l’arbitre n’a rien vu et valide le but (2-1). Cette boulette, qui nous rappelle les heures les plus sombres de son prédécesseur dans les cages, sera excusée à la buvette a la fin du match. Ce but gag relance les espoirs des bleus mais les visseichais tiennent pour une fois au mental à l’image de Ben Simon se battant sur tous les ballons ou de JC, harcelant au courage les défenseurs adverses. Visseiche continue même de pousser dans cette fin de match et se crée des occasions: Seul dans l’axe Dany hérite du ballon et lance Seb en profondeur d’une ouverture Beckhamesque, l’ailier visseichais prend l’arrière garde bleue de vitesse et élimine son vis-à-vis d’un petit pont chanceux, mais sa frappe enroulée est trop écrasée. 5 minutes plus tard on prend les mêmes et on recommence, Mezüt Louaisil lance Seb mais sa reprise instantanée du gauche s’en va rebondir sur le parking du stade. Jo récupère le ballon dans l’axe, crochète un défenseur puis se fait découper proprement la cheville à l’entrée de la surface. Dany prend les choses en mains mais Pocahontas voit son ballon travaillé retomber derrière le but. Serein tout le match sur son coté, la « jeune » recrue Oliv Trov’ nous emmène au Brésil et donne un cours de samba aux jeunes Piréens enchaînant petits ponts, râteaux et caresses du ballon pour le plus grand plaisir du public. Sous la pression du banc de touche, l’arbitre siffle la fin du match à la 90e minute et Visseiche peut laisser éclater sa joie d’avoir obtenu ces 4 points précieux pour le sprint final.

Dimanche prochain, les joueurs veilleront à ne pas tomber dans le piège du marais salant. Toujours au coude à coude avec deux autres équipes pour la montée, cette fin de saison promet d’être haletante et indécise.

Les précisions « journaliste corrompu » de Rom H: 

  • « On a clairement senti l’absence du taulier Kinou aux avant-postes! »
  • « Mama? Une boulette? Personnellement je n’ai rien vu… »

bais

  • ES Visseiche B – US Bais B:  6-2

On arrive dans la dernière ligne droite pour l’équipe B, qui commençait son dernier tiercé de matchs cette saison, en accueillant Bais B, équipe en forme. Visseiche B, toujours amputée d’un grand nombre de joueurs a une nouvelle fois dû compter sur une cohorte de vétérans pour compléter son effectif!

La compo: Gaël – Clem, Jean-Louis, Gwendal, Ju – Rom, Alex M., Fab D. –  Jérome, Glen, Greg (rmp: Jean-Phi, Steph, Gérard)

Mais l’ESVA B prend tout de même rapidement la direction des opérations par la dernière recrue Greg, qui prend une première fois de vitesse l’arrière-garde de Bais (1-0). Rom, bien lancé en profondeur, voit le bout des doigts du gardien prolonger sa tentative sur la barre transversale… puis, seul au point de pénalty, gâche un caviar de Glen en faisant une passe au gardien. Les blancs continuent de pousser, mais manquent souvent de justesse dans la dernière passe… Gérard, jusque là peu en réussite sur ses ouvertures, brosse son centre au second poteau, que Greg reprend victorieusement de la tête (2-0). Jean-Phi ne parvient pas à alourdir la marque avant la mi-temps, choisissant un extérieur du pied moisi pour envoyer son ballon à côté après un raid côté gauche.

La seconde période commence sur de bonnes bases, Greg en grande forme continue son festival, se régalant sur les ballons en profondeur, il ajuste une nouvelle fois le gardien vert (3-0). Bais, qui commence à souffrir de la chaleur et de l’absence de remplaçants réussit à réagir, et reprend espoir suite à un corner (3-1). L’ambiance du match perd d’un coup un grand nombre de décibels, quand Gwendal doit laisser ses partenaires, convié à un repas familial… Antho, l’ancien visseichais, et l’adversaire le plus en vue, essaie de faire parler sa vitesse sans trop de réussite… et c’est Jean-Phi qui enfin parvient à concrétiser une de ses occases, sur un joli démarrage, il passe successivement le #5 et le gardien de Bais, d’un douteux mélange de coups de rein et de contres favorables pour inscrire son but (4-1). Alex Maignan, dans son style caractéristique, s’arrache sur un corner, près à s’éclater le pied contre le poteau, pour pousser le ballon au fond des filets (5-1). Jean-Louis pose à son tour son emprunte sur la rencontre, ceinturant le #10 vert qui partait au but. Celui ci se rend justice lui même, glissant son coup-franc le long du mur, sur le poteau rentrant de Gaël (5-2). Gérard et Steph, les anciens techniciens, se chargent du spectacle à coups de petits et grands ponts… imités par Fab Desnos qui multiplie les crochets sur les verts un peu cuits. Pour conclure le match sur une bonne note, Greg se sent obligé de signer son quadruplé pour sa première et peut saluer ses proches venus assister en loges VIP à sa belle prestation (6-2).

Plus que 2 semaines pour mettre fin au suspense sur la montée en D4 pour l’ESVA B, qui se déplacera au Sel dimanche prochain.

– Fiches de match –

RH.

Advertisements

2 réflexions sur “Weekend du 14-04: Piré & Bais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s